Accord agricole Maroc- Union européenne

COMMUNIQUE DE CHRISTIAN CAMBON, PRESIDENT

A la suite de l’arrêt de la cour Européenne de Justice d’annuler l’accord agricole entre le Maroc et l’Union Européenne, le Gouvernement Marocain a suspendu tout contact avec les institutions européennes, à l’exception des échanges au sujet du recours relatif à l’accord agricole.

Christian Cambon, Président du Groupe Interparlementaire d’Amitié France-Maroc du Sénat, soutient la réponse que le Maroc vient d’apporter à la décision politique et arbitraire de la Cour Européenne.

Au moment où l’Europe a, plus que jamais besoin du soutien du Maroc dans la lutte contre le terrorisme, cette provocation inutile, ne va pas faciliter la coopération essentielle à notre sécurité. Alors que le Maroc porte, seul, l’espoir d’une solution politique de large autonomie pour les Provinces du Sud, l’Europe ferait mieux de soutenir ce processus de paix, plutôt que de tomber dans les provocations des soutiens du Polisario.

Le Groupe d’Amitié Interparlementaire France-Maroc du Sénat prendra prochainement des initiatives visant à informer les Parlementaires et l’opinion publique française sur ce dossier et ses conséquences inquiétantes pour notre sécurité collective.